Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : AMFRA
  • : Association pour le Maintien en Forme des Retraités Actifs
  • Contact

Catégories

4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 17:43
En sortant du ravin de Gorgue Longue vers le col de la Gardiole...

En sortant du ravin de Gorgue Longue vers le col de la Gardiole...

Faute de grives on mange des merles.

Faute de falaises Soubeyrannes, on se contentera du ravin de Gorgue Longue.

Foutu mistral qui nous a empêché de gambader sur les crêtes du Cap Canaille, du coup on a du se contenter d'user nos chaussures au fond de ce ravin que beaucoup avaient vu depuis la route de Cassis, mais que très peu avaient parcouru et moi en premier. Voilà, maintenant c'est fait.

23 randonneurs quand même malgré le changement de programme la veille dans l'après midi. Merci à la famille Genty (mère et fille) de nous avoir prévenu de la fermeture de la route des Crêtes par la sécurité civile de Cassis pour cause de mistral.

Savez-vous qu'il y a un mistral blanc et un mistral noir ? Là, c'était un mistral blanc. Mais, je suis un peu hors sujet. 

Donc, faute d'envol à partir des crêtes, on s'est contenté des bourrasques (quand même) au fond du canyon. Canyon de + de 4 km, où serpente un sentier étroit dans ce vallon lui aussi relativement étroit par endroit, mais très pittoresque avec ces hautes murailles de calcaire qui le cernent.

A la sortie du ravin, passage par la stèle de Gaston Rebuffat (que je croyais mort accidentellement dans les calanques, mais qui est décédé dans son lit à Bobigny - petite déception personnelle).

En route pour la montée de la Gardiole, avec le vent dans le dos nous avons eu aucune difficulté pour arriver au col où après un essai de passage dans la garrigue pour corser la rando, nous avons opté pour le chemin des touristes plus sage et moins piquant.

Arrivée à l'auberge de la Fontasse, pique nique à l'abri du vent (ou presque) dans la verdure et au soleil avec en face de nous la belle bleue et les falaises du Cap Canaille.

Retour par la crête de la forêt de la Fontasse où le mistral s'en donnait à cœur joie, le Portalet d'En-Vau et descente sur la calanque de Port Pin où "oh surprise", non finalement pas surpris du tout, notre naïade habituelle a pris son bain avec le bonnet ....... (et le maillot aussi) comme chaque hiver quand nous passons dans les calanques. Quand ce n'est pas au mois de janvier, c'est en décembre. Je ne donne pas de nom, il faudra la découvrir avec les photos.

Après, cette pause rafraichissante, retour par la calanque de Port-Miou, au parking de la presqu'Ile.

Pour boucler le compte rendu : malgré le manque de grive, le merle était bien agréable.

 

Michel C.    

Le ravin de Gorgue Longue et la stèle de Gaston Rebuffat Le ravin de Gorgue Longue et la stèle de Gaston Rebuffat Le ravin de Gorgue Longue et la stèle de Gaston Rebuffat
Le ravin de Gorgue Longue et la stèle de Gaston Rebuffat

Le ravin de Gorgue Longue et la stèle de Gaston Rebuffat

Après le col, pique nique au soleil dans la garrigue
Après le col, pique nique au soleil dans la garrigueAprès le col, pique nique au soleil dans la garrigue
Après le col, pique nique au soleil dans la garrigueAprès le col, pique nique au soleil dans la garrigue

Après le col, pique nique au soleil dans la garrigue

Cheminement sur la crête de la foret de la Fontasse (au fond la Candelle et le Cap Gros) Cheminement sur la crête de la foret de la Fontasse (au fond la Candelle et le Cap Gros)
Cheminement sur la crête de la foret de la Fontasse (au fond la Candelle et le Cap Gros) Cheminement sur la crête de la foret de la Fontasse (au fond la Candelle et le Cap Gros)

Cheminement sur la crête de la foret de la Fontasse (au fond la Candelle et le Cap Gros)

Qui est cette naïade ? Réponse l'année prochaine pour le prochain bain
Qui est cette naïade ? Réponse l'année prochaine pour le prochain bainQui est cette naïade ? Réponse l'année prochaine pour le prochain bainQui est cette naïade ? Réponse l'année prochaine pour le prochain bain

Qui est cette naïade ? Réponse l'année prochaine pour le prochain bain

Sous l'oeil de quelques paparazzis...

Sous l'oeil de quelques paparazzis...

Retour vers Port-Miou
Retour vers Port-MiouRetour vers Port-Miou
Retour vers Port-Miou

Retour vers Port-Miou

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2021 5 03 /12 /décembre /2021 16:25

 

Très beau temps, avec un léger mistral qui nous vivifie. Nous avons tous rendez vous au même endroit, les 1G et 3 G, ce qui nous permet de papoter un peu avec des copains que nous ne voyons pas souvent. Ensuite chaque groupe part vers sa destination.
 
Nous rejoignons la pointe de la calanque de Port Miou, qui en provençal veut dire le meilleur port, c’est à dire la calanque la plus abritée, ce qu’on vérifie facilement.
On la longe ensuite en passant devant la carrière Solvay qui exploitait jusque dans les années 70 le calcaire urgonien dit "pierre de Cassis" qui constituait les anciennes "piles" dans les vieilles maisons provençales. 
 
Après avoir crapahuté dans la  colline, nous arrivons à la Pointe Cacau.
Ça se prononce Cacaou et non pas Cako 😹😹.
En passant on ne manque pas le trou souffleur. 
 
Christian P. nous trouve un coin bien ensoleillé et à peu près abrité du vent. Nous déjeunons quand même rapidement parce que le froid et l’ombre nous gagnent.
Nous revenons par le bord de mer pour voir les trémies qui permettaient de jeter les blocs de calcaire dans les barques des carriers qui attendaient au dessous.
Cela fait partie du patrimoine, elles sont actuellement en cours de restauration.
 
Comme nous avons le temps, nous faisons un détour par Port Pin. Une courageuse femme s’y baigne et même se prélasse dans l’eau. On pense à une inuit déracinée !!!
On remonte la petite côte qui permet de rejoindre Port Miou.
 
Encore une belle journée pleine d’amitiés partagées.
 
Geneviève G.
2021-12-02 A La Pointe de Cacou
2021-12-02 A La Pointe de Cacou
2021-12-02 A La Pointe de Cacou
2021-12-02 A La Pointe de Cacou
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 18:22

 

Enfin une randonnée où les animateurs se sont fait remarquer et bien sûr pas en bien.

Après 35 à 40 minutes de bouchon pour aller du Casino St Anne au parking de Luminy (il y a bien 5 km), je suis arrivé avec 1/4 d'heure de retard. Je parlerai à peine du 2ème animateur qui lui est arrivé bon dernier sur les 15 randonneurs présents pour cette 3G (la faute au bus.... il parait).

Je ne parlerai pas non plus de l'erreur du tracé GPS que j'ai fait parvenir à Christian L. !

Enfin, tout le monde est présent et nous pouvons partir avec 1/2 heure de retard pour cette 3G de 12 km et 650 m de dénivelé, direction le Col de la Candelle, où nous profitons de cette 1ére halte (je ne compte pas les pauses pour nous désaltérer) afin d'admirer le magnifique point de vue sur les Calanques de Morgiou et de Sugiton avec son torpilleur et bien sûr les îles de Riou...

Derrière nous, se profilent l'impressionnant Cap Gros qui surplombe le Val Vierge et la calanque de l'œil de verre. Après une rude montée dans des éboulis, nous débouchons sur le Cap Gros par les fameux escaliers qui nous ont bien fait transpirer pour un 18 novembre.

Enfin, la 2ème halte pour le pique nique de midi ou presque 12h30 avec la 1/2 heure de retard au départ, on est encore dans les temps.

Pique nique avec bien sûr, une vue que seules les calanques peuvent nous offrir.

D'un coté, la vue vers Cassis et le Cap Canaille et plus loin les bords de mer jusqu'à Toulon, et de l'autre les calanques jusqu'à l'île Maire; je ne parle pas du soleil, du vent inexistant et de la température digne d'un début de mois de septembre.

Après cette longue halte toujours accompagnée des traditionnels "en-cas", nous reprenons d'abord notre chemin vers le Mt Puget avec la vue sur Marseille et sa rade, puis nous nous lançons dans la descente par le couloir Guillemin. C'est toujours un plaisir d'emprunter ce couloir avec ses grosses marches, ses cailloux instables, ses pierres lustrées par le passage de milliers de randonneurs et cette belle inclinaison.

Ouf, nous arrivons tous en bon état sur le chemin du Centaure, maintenant direction le parking de Luminy par le chemin des facultés, un peu plus tranquille que le col de Luminy.

Une de plus de terminée, vivement la prochaine, pourvu qu'il fasse aussi beau ..... Ça, c'est pas gagné !!!!!!!

 

Michel C.

 

Vue depuis la crête du Cap Gros

Vue depuis la crête du Cap Gros

Montée vers le col de la CandelleMontée vers le col de la Candelle
Montée vers le col de la CandelleMontée vers le col de la Candelle
Montée vers le col de la CandelleMontée vers le col de la Candelle

Montée vers le col de la Candelle

La vue depuis le col de la CandelleLa vue depuis le col de la Candelle
La vue depuis le col de la Candelle

La vue depuis le col de la Candelle

En montant vers le Cap Gros avec la calanque de l'œil de Verre en contrebas.
En montant vers le Cap Gros avec la calanque de l'œil de Verre en contrebas.En montant vers le Cap Gros avec la calanque de l'œil de Verre en contrebas.En montant vers le Cap Gros avec la calanque de l'œil de Verre en contrebas.

En montant vers le Cap Gros avec la calanque de l'œil de Verre en contrebas.

Le pique nique
Le pique nique
Le pique nique

Le pique nique

Le puit du Cap Gros et le retour par le Mt PugetLe puit du Cap Gros et le retour par le Mt Puget
Le puit du Cap Gros et le retour par le Mt PugetLe puit du Cap Gros et le retour par le Mt Puget

Le puit du Cap Gros et le retour par le Mt Puget

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2021 5 19 /11 /novembre /2021 19:04

 

Nous étions une trentaine au départ du village du Rove pour une randonnée en boucle dans les collines provençales du Baou de l'Oeuvre.


Thym et romarin étaient au rendez-vous pour le plus grand bonheur des cueilleuses.
Nous atteignons les crêtes qui nous font découvrir une superbe vue sur Marseille et les îles.
Enfin arrivés au lieu dit le Baou de l'Oeuvre, nous pique-niquons au soleil face à la mer, pas loin de la croix Paix et Amour.
C'est là que nous sommes rejoints au pas de course par Simone et Christian Galizot.
Pour le retour, nous prenons le chemin en contre-bas du Baou de l'Oeuvre vers le Puits de l'Oeuvre en longeant des ruches et nous terminons la boucle pour rejoindre Le Rove.


Un grand merci à Gérard C. et Christian P. pour avoir animé cette rando d'autant que le balisage était rare.
Merci aussi à Claudie D. et à  Gérard B, pour nous avoir fait découvrir ce site, pas facile à reconnaître selon leurs dires.


Martine T.

2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
2021-11-18 Le Baou de l'Oeuvre au Rove
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2021 1 08 /11 /novembre /2021 13:11

 

Ce jeudi 4 novembre, le rendez-vous des randonneurs de l’AMFRA était fixé à proximité de Saint Zacharie, au parking de la Source des Nayes, un site magnifique sûrement bondé l’été mais assez désert ce matin-là avec une température avoisinant les 8°C.

De la Source des Nayes que nous apercevons à travers la grille qui sécurise son émergence, nous remontons le cours du ruisseau Peyruis à sec en ce moment, pour atteindre le pont d'Orgnon, dissimulé dans sa partie basse dans la végétation assez dense, et que Bernadette nous fait découvrir lors d’un arrêt regroupement.

Nous empruntons ensuite la calade, une voie de communication pavée d’origine romaine, marquée par le passage des roues des charrettes.

S’ensuivait alors dans le bois du Défens, un enchaînement de  montées empierrées particulièrement pentues, qui étirait sélectivement notre petit groupe composé de 14 randonneurs,  ponctué par les encouragements et les commentaires habituels et plaisants de Gérard B., sa bonne humeur faisant digérer toutes les courbes de niveau.

Au détour d’un chemin, sous des arbustes, Bernadette nous montrait les ruines d’une ancienne verrerie du 19ème siècle aménagée par la suite en bergerie.

Rien à voir certes avec Murano, mais nous découvrions néanmoins au sol, un vestige en verre de notre civilisation, une bouteille de bière (vide, bien évidemment).

L’heure du pique nique approchant, nous nous dirigions ensuite après cueillette de sarriette et de menthe sauvage pour certaines, vers la Bergerie de Peyruis et d’un grand champ ensoleillé où nous nous rassemblions pour notre pause déjeuner suivi d’échanges de café et de quelques remontants pour les descentes à venir.

Le retour effectif en descente s’annonçait beaucoup plus agréable sur des sentiers où les arbres et les arbustes se paraient au soleil, de leurs plus belles teintes automnales. Un régal pour nos yeux...

Au détour d’un chemin, on pouvait apercevoir la grande croix implantée à proximité de la chapelle Notre Dame d’Orgnon sur le piton rocheux qui domine la forêt du Défens.

De retour aux voitures, nous ne pouvions que féliciter et remercier Bernadette et Josette, nos animatrices du jour, pour le choix de cette agréable randonnée et de cette journée passée ensemble.

 

Christian G.

2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
2021-11-04 La Bergerie de Peyruis (83)
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2021 7 07 /11 /novembre /2021 14:54

 

Nous étions 18 pour faire cette rando balade en petite Camargue à l'étang de Berre.
Plusieurs paysages différents tout le long du parcours.
D'abord en longeant l'étang, la salicorne, la saladelle, les roseaux, les cabanes pour la chasse aux canards, tout ce que l'on retrouve en Camargue et de très belles vues sur l'étang de Berre.
Nous avons tiré notre repas du sac (c'est comme çà que l'on dit) sous un lavoir du XIII ème siècle autrefois réservé aux contagieux.
Un peu de Saint-Chamas puis arrivée au pont FLAVIEN (monument historique) : bâti par les Romains au 1er siècle avant J.C. à l'époque de l'Empereur Auguste, il fut sauvé de la ruine au début du XVllème siècle.
Maintes fois restauré, il n'en garde pas moins la classe d'un monument rare.
Témoignage de sa fréquentation, le passage des attelages ont laissé leurs empreintes.
Retour par la garrigue jusqu'à notre point de départ.
 
Claudie D.
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
2021-10-28 Petite Camargue Saint Chamas
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2021 5 05 /11 /novembre /2021 22:18

 

9°C à Saint-Zacharie, à 8h30, il ne fait pas bien chaud !

15 randonneurs sont fidèles au rendez vous pour se rendre à l'Ermitage Saint-Jean-du-Puy.

Nous partons au Nord du village en direction de la chapelle Saint-Clair, chapelle romane érigée au  XVI ème siècle.

Ce sera notre première pause avec une vue imprenable qui s'offre à nous.

Deux magnifiques tables d'orientation en céramique, une sur le Village, la chapelle d'Orgnon, le Massif de la Sainte-Baume, l'Etoile et le Garlaban et la seconde sur le Régagnas et l'Ermitage, réalisées par la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not qui nous accueille plus tard sur le chemin du Déguier dans son univers enchanteur.

Nous découvrons ses sculptures dans son paradis, ce fut un moment d'échanges et de rencontres sur son univers.

Nous abandonnons notre céramiste pour filer vers le vallon Richardon en passant par la Savourmine autorisée pour la dernière fois car l'accès est privé !

Une belle côte nous attend, un bon dénivelé 300m sur 2km !

Mais ce n'est que du bonheur, une vue à 360°, à l'est le Mont Richardon, le Mont Piveau, à l'Ouest le Régagnas et la Tour de Saint-Jean-du-Puy, tour de guet (1828) observatoire dominant sur la vallée, et au point le plus haut, le Mont Olympe.

Nous sommes à présent sur les crêtes, un effort bien mérité !

A présent au nord, nous avons une vue sur la Sainte Victoire, splendide !

A l'Ermitage, nous retrouvons le groupe animé par Monique N. et Christian P. partis du Pas de la Couelle, un moment fort de rencontre.

Il faut alors penser au retour, notre groupe emprunte le Vallat de Fenouilloux, un ravin très prononcé.

Ce fut une belle journée !

 

Bernadette

La Chapelle Saint-Clair
La Chapelle Saint-Clair
La Chapelle Saint-Clair
La Chapelle Saint-Clair
La Chapelle Saint-Clair
La Chapelle Saint-Clair

La Chapelle Saint-Clair

Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not
Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not

Réalisations de la céramiste et sculptrice Emmanuelle Not

En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...
En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...

En route vers Ermitage de Saint-Jean-du-Puy...

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 15:51
Vue du Mt Julien en cheminant vers Cadolive

Vue du Mt Julien en cheminant vers Cadolive

La veille, il soufflait un mistral à décorner les c...hèvres, le jour de la rando, il n'en restait qu'un léger souffle pour tempérer ces dernières chaleurs de début octobre.

Nous partîmes 26  du parc de Pichauris (nous sommes revenus à 26 aussi, pas d'inquiétude) en direction du Mt Julien par le chemin des écoliers.

Il y a bien sûr plus direct, mais le but de la randonnée c'est de randonner, nous avons donc pris les chemins vers Le Terme en passant par la Bastidonne, ca a bien un peu râlé!! faute à l'orage du dimanche qui avait transformé le sentier en torrent des Alpes  (sans eau bien entendu).

Une fois à Le Terme, nous avons pris la direction de Cadolive en passant sous le Ratier et le Mt Julien avec des sentiers qui y montaient plus directement, mais ce n'était pas l'itinéraire prévu.

A partir du quartier de l'Ortolan (mais on en a pas mangé), nous nous sommes hissés  jusqu'au col, 150m de dénivelé sur 1km entre sous-bois et garrigue, ca a aussi un peu râlé, mais la vue était si belle que les râleurs se sont vite tus, subjugués par le panorama, de la St Victoire au Mt Aurélien avec à nos pieds tous les villages de ce joli coin de Provence, de Peypin à Pourrieres en passant par Greasque, Trets, Fuveau......

Au col, les estomacs criaient "famine", nous avons pu manger au soleil sans un souffle de vent avec une vue aussi remarquable sur la vallée de l'Huveaune et la rade de Marseille (l'envers du décors, tout aussi beau).  Pas de sieste, avant de repartir, il faut dire que le terrain ne s'y prêtait pas (rochers et épineux).

Après un petit raidillon sur 200m, nous voilà au sommet à admirer un des plus beau 360 des environs de Marseille (ce n'est que mon avis). Des sommets des Alpes au Cap Canaille, du Ventoux au Mt Olympe.....

Retour au point de départ par les crêtes entre le Ratier et le Collet du Ratier, et juste un petit "casse pattes" (une petite montée et non le tord boyau) pour bien finir cette 2G.

 

Jolie ballade à mon avis avec beaucoup de paysages et d'ambiance différentes.

 

PS: Si je parle des "râleurs", c'est parce que je les aime bien car ils sont toujours présents , ils mettent de l'ambiance dans le groupe et souvent leurs "protestations" sont plus feintes que réelles.

Michel C.

 

En montant vers Le Terme par la Bastidonne
En montant vers Le Terme par la Bastidonne
En montant vers Le Terme par la Bastidonne

En montant vers Le Terme par la Bastidonne

La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......
La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......

La montée "infernale" depuis Cadolive entre sous-bois, garrigue et quelques rochers.......

Au sommet, avec une partie du groupe et vue sur la rade
Au sommet, avec une partie du groupe et vue sur la rade

Au sommet, avec une partie du groupe et vue sur la rade

Trace de la randonnée "Le Mt Julien à partir du Parc de Pichauris"

Trace de la randonnée "Le Mt Julien à partir du Parc de Pichauris"

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 21:01
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)

La Haute Maurienne est une très belle région, avec ses pics et glaciers, ses lacs, ses marmottes, chamois et bouquetins, ses fleurs à profusion, sauf ces vieux touristes (pas nous, ceux qui sont arrivés le samedi, qui ont envahi le restaurant pour nous repousser en fond de la salle).

Très belle région, presque aussi belle que les Alpes du Sud (pas de chauvinisme), que 30 marseillais ont essayé de découvrir en randonnant dans différentes vallées et à différentes altitudes.

Contrat presque réussi, seule la vallée des Evettes au dessus de Bonneval sur Arc nous a résisté. Faute à la météo qui nous a joué quelques tours en nous promettant foudre et déluge et qui est restée très correcte tout au long des 10 jours.

Nous remercions Raymonde pour ses photos qui nous permettent d'illustrer ce petit compte rendu. Je ne peux malheureusement pas mettre les 300 et quelques photos, je fais donc une sélection par randonnée. J'espère que Raymonde ne m'en voudra pas (les photos étant disposées en petit format lors des diaporamas, l'appui des touches "contrôle" puis "+" permettra de les agrandir).

Petite description de notre séjour, jour par jour :

- Dimanche 27/06 : La nature autour de Lanslevillard avec l'ensemble du groupe, l'occasion d’acclimater les semelles du président aux sentiers savoyards !

 

2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)

 

- Lundi 28/06 : Un groupe est parti vers le col de Lanserlia 2870m, passage au pied du grand Roc Noir 3582m et retour par le plan du Lac.

Le 2ème groupe  a pu visiter les lacs de Bellecombe et nous nous sommes retrouvés au Plan du lac. Tout cela, avec vue sur la Grande Casse 3855m et la Dent Parrachée 3697m.

Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe
Premier groupe

Premier groupe

Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs
Deuxième groupe sur le Tour des Lacs

Deuxième groupe sur le Tour des Lacs

- Mardi 29/06 : Fausse alerte météo donc balade autour du VVF et découverte du côté adret de la vallée. Parties de pétanque, l'après midi pour les plus courageux.

2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)

- Mercredi 30/06 : Un groupe est parti avec le guide pour voir chamois et bouquetins que nous avons effectivement vu, mais après avoir marché 8h00, fait de l'escalade et de la désescalade, et passé à plus de 2900m, tout cela avec du vent et une température de moins de 10°. Le retour fut long surtout pour les jambes et les genoux, mais nous sommes arrivés juste à l'heure pour la soupe.

L'autre groupe a pu parcourir le sentier des 2000 en balcon sur le lac du Mt Cenis (un peu vide, dommage) et assister à un drame de la nature pendant qu'un petit groupe montait au Fort de Ronce : un renard a attrapé et emporté une marmotte (quel festin !). Et ce drame s'est déroulé en direct.

Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins
Chamois et Bouquetins

Chamois et Bouquetins

Petite vidéo du 30/06/2021 (clic mais patience lors du chargement)

Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce
Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce

Le Sentier des 2000 et le Fort de Ronce

- Jeudi 01/07 : Tous vers le refuge de l'Avérole (ne pas confondre, c'est avec un " l' " et en un seul mot) avec notre guide Thierry. Très belle vallée, c'est déjà la haute montagne avec glacier suspendu au dessus de nos têtes (passage à éviter l'après midi par temps chaud car risque de chutes de sérac) et un cours intéressant sur les patous et les gestes à ne pas faire surtout devant ces gardiens de troupeau.

Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...
Vers le refuge de l'Avérole...

Vers le refuge de l'Avérole...

- Vendredi 02/07 :  Repas au refuge du col du Petit Mt Cenis après avoir effectué pour un groupe une excursion au col de  Sollieres 2639m, pour l'autre groupe, une rando aux lacs Perrin ou notre naïade habituelle (Monique M.) s'est bien sûr baignée (eau à 14°C). La seule condition pour qu'elle puisse nager dans le lac : disposer d'une serviette en sortant de l'eau !

Excellent repas avec saucisses diot de Savoie et polenta (n'est ce pas Francis), le tout dans  une très bonne ambiance et dans un lieu sympathique et calme.

Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres
Le premier groupe au col de  Sollieres

Le premier groupe au col de Sollieres

L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin
L'autre groupe au Lac Perrin

L'autre groupe au Lac Perrin

- Samedi 03/07 : Direction Bramans pour une randonnée en forêt et en limite des alpages vers la ferme de Montbas  pour un groupe, le 2ème groupe a continué vers le refuge de la Bramanette. Dans les 2 cas, l'accueil a été plus que chaleureux avec un récital d'accordéon par Jean-Noël pour ceux qui sont restés à la ferme, et une très belle rencontre, au refuge de la Bramanette, avec Martial (le propriétaire du refuge) et sa sœur, habitante de la Bouilladisse. Je ne parlerai pas des fromages ramenés en profusion de la ferme, rien que d'y penser leur odeur m'incommode (j'abuse un peu, mais pas trop).

 Et tout ça, sur les traces d'Hannibal, de ses carthaginois et de ses éléphants qui ont eux aussi arpenté  cette vallée avant de fondre sur la plaine du Pô et Rome.

Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas
Groupe à la Ferme de Montbas

Groupe à la Ferme de Montbas

Sur un Air d'Accordéon à la Ferme de Montbas

(clic mais patience lors du chargement de la vidéo)

Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette
Groupe au Refuge de la Bramanette

Groupe au Refuge de la Bramanette

- Dimanche 04/07 : Ce devait être la journée réservée pour le refuge des Evettes, mais les prévisions de la météo et l'état des troupes, nous a fait renoncer à cette dernière rando. Nous en avons profité pour visiter Bonneval /Arc, village qui respire l'authenticité et la beauté, un peu trop même. Nous avons poussé jusqu'au village de l'Ecot 3km plus loin, 2ème village le plus haut d'Europe après St Véran dans les Alpes du Sud (et oui.... pas de chauvinisme).

2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)
2021-06-26 au 2021-07-05 Séjour à Val Cenis (Haute Maurienne)

Voilà, les 10 jours sont passés très vite, trop vite.🤣

Merci à tous les participants pour leur bonne humeur, leur gentillesse, leurs critiques ....... toujours positives.

Vivement, le séjour de l'année prochaine.☺☺☺

Michel C.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 17:08

 

Ombre et fraicheur (et moustiques pour certains), voilà le menu de la dernière randonnée pour la saison 2020/2021.

Nous étions 19 à quitter les 30° de Marseille pour affronter les 24° de la foret au pied des falaises de la St Baume et parcourir les 11km et 300m de dénivelé du Sentier Merveilleux qui mène au Paradis (nous nous sommes heureusement arrêtés avant).

Bien sur, on a eu quelques cafouillages au début pour trouver  le bon sentier, mais c'est une habitude donc rien de bien grave, on allonge simplement un peu le parcours prévu.

Sinon, randonnée très agréable pour un mois de juin , avec 100%  d'ombre, une nature encore verdoyante et fleurie, accompagnée par les chants des oiseaux et agrémentée de rencontre épique comme un monstrueux serpent en travers du chemin (aspic d'au moins 25cm voir photo).

Après ces frayeurs et loin de ce lieu mal fréquenté, au bout du sentier merveilleux, nous avons pu pique niquer à l'ombre d'ifs  plus que centenaires. La fraicheur était telle que certaines et certains ont sorti la petite laine pour finir le repas.

Retour tranquille au parking, ou nous avons retrouvé la chaleur moite et suffocante de ces journées orageuses, mais sans orage pour rafraichir.

-----

Les animateurs de l'AMFRA vous souhaitent un très bel été (pas trop chaud) sans virus et espèrent vous retrouver en forme pour reprendre les randonnées à la mi-septembre.

Michel C.

Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.
Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.
Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.
Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.
Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.
Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.

Départ de la randonnée au pied des falaises et du prieuré. Les escaliers n'étaient pas spécialement prévus, mais cela a permis un bon échauffement.

Rencontre avec le monstre🤢🤢
Rencontre avec le monstre🤢🤢

Rencontre avec le monstre🤢🤢

Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie
Une nature encore verdoyante et fleurie

Une nature encore verdoyante et fleurie

Les ifs ou nous avons pu pique niquer à l'abri des mauvaises rencontres 🤣🤣
Les ifs ou nous avons pu pique niquer à l'abri des mauvaises rencontres 🤣🤣
Les ifs ou nous avons pu pique niquer à l'abri des mauvaises rencontres 🤣🤣

Les ifs ou nous avons pu pique niquer à l'abri des mauvaises rencontres 🤣🤣

Partager cet article
Repost0