Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2023 7 29 /01 /janvier /2023 13:45

 

De nouvelles photos viennent compléter l’article précédent.

J’en profite pour remercier nos bénévoles qui participent activement à la vie du club en nous envoyant leurs photos et en rédigeant les comptes rendus qui relatent agréablement les journées sportives passées ensemble.

Il est souvent bien difficile de faire un choix parmi les nombreuses photos reçues mais généralement celles glissées dans les articles illustrent assez bien le cheminement des randonnées préparées par nos animateurs.

 

Fort avec ses animateurs fédéraux brevetés dont 15 en "randonnée pédestre", 4 en "marche nordique", 2 en "activités cyclisme", 1 en "gymnastique" et 1 en "raquettes à neige", notre club va engager cette année, deux de nos adhérents aux formations fédérales d’animateur randonnée pédestre.

Nos remerciements et félicitations à Laure S. et André B. pour cette généreuse initiative.

N’oublions pas que c’est grâce aux animateurs et à leur bénévolat que le club peut continuer à exister. Nous comptons sur vous.

 

Christian G.

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2023 7 29 /01 /janvier /2023 10:04
2023-01-14 : Séjour Raquettes à Monêtier les Bains

Enfin une première, cette année pour cette organisation à la neige avec un panel d'activités variées (raquettes, ski alpin et ski de fond). Pas perturbée par le Covid et pas facile à planifier, la météo venant quelque peu brouiller le tableau du président ! mais l'ambiance et la bonne humeur du groupe Amfra complété par les amis de Beaumont nous ont permis de passer une très bonne semaine.

Michel a déroulé pour notre plaisir, toutes les sorties raquettes de la semaine que j'ai complété sommairement pour les autres groupes :

Samedi 14 janvier :

Rdv à 18h00 au VVF de Monêtier avec l’équipe de l’AMFRA pour présenter notre accompagnateur Seb (Sébastien) pour cette semaine de raquette. Comme beaucoup de guide et d’accompagnateur, Seb est natif de la région parisienne et a migré vers la vallée de Névache (terre de migrants et d'accueillants) pour être au plus près de la nature .

 

Dimanche 15 janvier : Autour de Monêtier

Départ matinal par un froid relativement vif (-9 à 9h00), nous partons en véhicule dont le minibus de Seb pour le bas du village de Monêtier (1,5km), véhicule qui nous servira toute la semaine et qui sera très apprécié par la plupart des conducteurs qui n’auront pas à prendre leur voiture sur les routes souvent enneigées.

Première mise en route, un peu longue, mais il faut régler les raquettes prêtées par Seb et apprendre à les chausser. Enfin prêts, nous partons, l’ensemble du groupe "raquette" (17 personnes), pour une balade entre Monêtier et le village du Casset. Seb en profite pour nous montrer et nous expliquer certaines traces laissées dans la neige par les animaux (renards, lièvres, chevreuils... loups ( malheureusement pas vu). Au cours de la matinée, le groupe se séparera en 2, les contemplatifs et les sans nom. Petite balade de mise en condition de 6 km en fond de vallée de la Guisane, au milieu des mélèzes (arbre emblématique de la vallée) et des champs de neige vierges sans trop de dénivelé 100m, l’occasion de voir un lièvre s'enfuir à notre approche et ainsi de vérifier les explications de notre guide.

Retour au VVF à 12h30 pour le repas et ce sera repos l’après midi... il faut s’accoutumer à l’altitude 1500 m et au froid un peu vif cette semaine.

 

Autour de Monêtier les BainsAutour de Monêtier les BainsAutour de Monêtier les Bains
Autour de Monêtier les BainsAutour de Monêtier les Bains
Autour de Monêtier les BainsAutour de Monêtier les Bains
Autour de Monêtier les BainsAutour de Monêtier les BainsAutour de Monêtier les Bains

Autour de Monêtier les Bains

Lundi  16 janvier : Cervières et la vallée du Col Izoard

Il a neigé cette nuit, mais rien ne nous fait peur, départ pour la vallée de Cervières où nous ferons 2 balades. Le matin ce sera dans la combe du Malazen où nous avons l’occasion de voir un chamois vagabondant dans les pentes au dessus de nous. Dénivelé 150m pour 3km. Après un pique nique dans une salle du foyer de ski de fond, oui, Seb nous a mis à l’abri de peur qu’on gèle dehors et qu’on soit recouvert de neige car il fait toujours aussi froid et en plus il neige. Après bien sûr un café et un genépi pour certain(e)s au bar du village, nous repartons ENFIN pour la ballade de l’après midi, direction le vallon de l'Izoard, où nous suivons le cours du petit torrent (à sec en cette saison, je dis çà pour Jean Marie) au milieu des sapins enneigés (4km et 120m de dénivelé).

Balade tranquille sous la neige, magnifique paysage où l'on entend crisser la neige fraîche sous les raquettes……

Retour à Monêtier en fin d‘après midi.

Cervières et la vallée du Col IzoardCervières et la vallée du Col Izoard
Cervières et la vallée du Col IzoardCervières et la vallée du Col IzoardCervières et la vallée du Col Izoard
Cervières et la vallée du Col IzoardCervières et la vallée du Col Izoard
Cervières et la vallée du Col IzoardCervières et la vallée du Col IzoardCervières et la vallée du Col Izoard

Cervières et la vallée du Col Izoard

La colonne en mouvement vers la vallée de l'IzoardLa colonne en mouvement vers la vallée de l'Izoard

La colonne en mouvement vers la vallée de l'Izoard

Le Laus et la variante à la Chapelle du Blétonnet pour les "moins tenances" du groupe Le Laus et la variante à la Chapelle du Blétonnet pour les "moins tenances" du groupe
Le Laus et la variante à la Chapelle du Blétonnet pour les "moins tenances" du groupe Le Laus et la variante à la Chapelle du Blétonnet pour les "moins tenances" du groupe

Le Laus et la variante à la Chapelle du Blétonnet pour les "moins tenances" du groupe

Mardi 17 Janvier : Peyra Juana et bains chauds l’après midi

Partis ensemble du VVF, les contemplatifs dirigés par Seb se dirigeront sur une boucle vers le village des Guibertes, en passant devant le site de biathlon et ses stands de tir (6km - 120 m de dénivelé). Tandis que les "costaux", qu'ils verront passer bien au dessus des stands de tir, partiront dans les traces de Michel pour le restaurant d’altitude le Peyra Juana. La neige fraiche recouvre les anciennes traces et, petite erreur de parcours (je le reconnais), le groupe est obligé d’escalader un petit talus de 5m…. çà râle un peu et JM goutera un peu à l'eau au passage de la planche en bois pour traverser le canal. Mais ensuite le chemin retrouvé est tellement agréable qu’il n’y a plus de râleur même quand nous passons au dessus du poste de tir du biathlon et que les balles sifflent à nos oreilles (vous me croyez n’est ce pas ?). Ensuite vient la montée, il faut bien l’atteindre ce restaurant d'altitude, là, silence plus de râleur car plus de souffle.... Enfin, ouf, nous arrivons au restaurant pour manger à l'abri et au chaud ce sera du porc au citron avec polenta, plus de râleur, les bouches ont autre chose à faire. L'estomac plein et après, une descente rapide, mais peu technique, nous rentrons au VVF retrouver les contemplatifs et départ pour les bains chauds de Monêtier, piscines intérieures et extérieures, jeux d’eau, bains bouillonnants, hammam,, grotte musicale, réfrigérarium (pour les + courageux)…….

Bilan : 7.5km et 300m de dénivelé

Après le diner, soirée karaoké où quelques membres du groupe se sont adonnés à la chansonnette.

Le Peyra JuanaLe Peyra Juana
Le Peyra JuanaLe Peyra JuanaLe Peyra Juana
Le Peyra JuanaLe Peyra Juana
Le Peyra JuanaLe Peyra JuanaLe Peyra Juana

Le Peyra Juana

Les contemplatifs
Les contemplatifsLes contemplatifs

Les contemplatifs

Tous à l'écoute de Claude

Tous à l'écoute de Claude

Mercredi  18 janvier : Ski et les Boussardes en raquette

Grand beau. Certains continuent les sorties raquettes, pour eux ce sera une sortie à la journée avec Seb, du Casset aux Boussardes (A-R) 8km et 150m de dénivelé, d’autres chaussent les skis de fond pour rejoindre le Casset sur une boucle de 6km tandis que les autres choisissent le ski, avec Michel C., Josiane, Josette, Francis, Gérard et Michel P.

Comment ne pas profiter de cette neige poudreuse et si légère et rejoindre les skieurs alpins du groupe qui ont opté pour la piste toute la semaine ?

Légère, bien sûr, mais il fait -10 sur les pistes. Partis de Monêtier, nous skions jusqu’à Briançon et idem pour le retour. Belle journée, bien remplie.

Les Boussardes en raquetteLes Boussardes en raquette
Les Boussardes en raquetteLes Boussardes en raquette
Les Boussardes en raquetteLes Boussardes en raquette
Les Boussardes en raquetteLes Boussardes en raquette

Les Boussardes en raquette

Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...
Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...
Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...

Des boulevards dans un paysage de rêve pour les skieurs de fond...

Jeudi 19 janvier : Névache et le Col de l’Echelle pour le groupe raquettes

-9 au départ de Monêtier, -18 en passant à Val des Prés, -10 arrivés à Névache, tout va bien, il fait bon (on en a l’habitude maintenant).

Séparation en 2 groupes, les contemplatifs avec Seb restent autour de Névache, les autres partent pour le col de l’Echelle. Si le début est un peu monotone, car nous empruntons la route (fermée à la circulation), ensuite la montée dans les sapins enneigés est de toute beauté. Arrivés au col, nous continuons vers l’Italie pour atteindre le belvédère qui domine la vallée étroite et la station italienne de Bardonecchia (explications données par Claude, grande connaisseuse de cette région italienne). Retour sur un itinéraire parallèle, où nous trouverons une super barrière en bois pour manger confortablement face au soleil (voir photos). La descente du col se fera par le GR qui nous amènera jusqu’au camp de base des chiens de traineau de Seb. Après quelques caresses et encouragements aux chiens, nous terminons par une petite montée dans la tourmente (1km) pour arriver aux véhicules. Voilà, 11km et 400m de dénivelé avalés sans problème.

Ce jeudi, une partie du groupe avait réservé une excursion vers Turin avec un guide. Le soleil était de la partie et offrait enfin toute visibilité aux skieurs alpins du groupe qui profitaient de cette agréable mais fraiche journée sur les pistes tandis que Gérard et Christian repartaient sur les 6km de la boucle de Casset pour une séance active de ski de fond.

Une journée bien remplie qui laissait encore des réserves aux participants pour assister à la soirée rock mouvementée, présentée par les dynamiques animateurs du VVF !

 

Le col de l'EchelleLe col de l'Echelle
Le col de l'EchelleLe col de l'EchelleLe col de l'Echelle
Le col de l'EchelleLe col de l'Echelle
Le col de l'EchelleLe col de l'EchelleLe col de l'Echelle

Le col de l'Echelle

Le chenil de Seb (notre accompagnateur)Le chenil de Seb (notre accompagnateur)
Le chenil de Seb (notre accompagnateur)Le chenil de Seb (notre accompagnateur)

Le chenil de Seb (notre accompagnateur)

Vendredi 20 janvier : Lac de la Douche

Dernier jour, beau temps mais toujours froid, si nous étions 17 en raquette le 1er jour, nous ne sommes plus que 8 pour cette (avant) dernière rando. Comme d'habitude, un groupe de 5 part pour le lac de la Douche, l'autre groupe avec Seb prendra la même direction, mais en empruntant le chemin des écoliers. Ce lac est une destination incontournable, non pour le lac qui est commun, mais pour le paysage et l'atmosphère de haute montagne, avec des sommets entre 3200 et 3600m, le glacier du Casset au dessus de nos têtes (ou presque) et les parois verticales au dessus de la forêt de mélèzes. Les 2 groupes se retrouveront à la descente à mi parcours pour un retour vers 13h00 au VVF après 8km de rando pour 400m de dénivelé.

Pour l'après midi, Seb a prévu de monter vers l'Alpe du Lauzet pour voir les bouquetins. Il y aura 3 volontaires pour affronter ce vent glacial.

La fin de semaine était finalement beaucoup plus ensoleillée malgré le vent glacial qui traversait la vallée ce qui n'a pu que ravir nos skieurs alpins. Pour le ski de fond, Gérard et Ghislaine parcourait de nouveau la boucle de Casset, pour cette dernière journée.

Le Lac de la DoucheLe Lac de la Douche
Le Lac de la DoucheLe Lac de la Douche
Le Lac de la DoucheLe Lac de la Douche
Le Lac de la DoucheLe Lac de la Douche

Le Lac de la Douche

L'Alpe du LauzetL'Alpe du Lauzet
L'Alpe du LauzetL'Alpe du Lauzet
L'Alpe du LauzetL'Alpe du Lauzet

L'Alpe du Lauzet

En conclusion belle semaine, un peu (beaucoup même) froide, mais c'est l'idéal pour "raquetter" dans une neige légère et qui ne botte pas.

Merci à Seb pour sa disponibilité et merci à tous pour votre participation souvent enthousiaste à ces différentes randonnées. 

 

Michel C.

Le mot de la fin... pour remercier chaleureusement d'une part Josette et Michel avec qui j'ai eu le plaisir de faire enfin fleurir ce projet sportif hivernal après 2 ou 3 années de balbutiement et d'autre part, vous tous qui vous nous avez fait confiance dans l'organisation et l'encadrement de ce séjour. 

De la neige à gogo, des sorties très variées avec des activités sportives diverses, des soirées amicales bien animées, de l'ambiance, tout était réuni pour attaquer d'un bon pied cette nouvelle année 2023.

On se donne donc rendez-vous l'année prochaine pour une nouvelle destination...

 

Christian G.

Le Staff et l'apéritif au champagne du repas du TerroirLe Staff et l'apéritif au champagne du repas du Terroir
Le Staff et l'apéritif au champagne du repas du Terroir

Le Staff et l'apéritif au champagne du repas du Terroir

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2023 6 28 /01 /janvier /2023 00:28

Rendez-vous au parking du Claous, ce matin, à Allauch pour 18 randonneurs.

Dès le départ le ton de la rando est donné, pentes raides, chemins caillouteux, descentes à fort dénivelé pour arpenter ces collines chères à Marcel Pagnol. D'abord le col de la Mine qui permet de se réchauffer, puis un petit sentier bien agréable nous conduit au pied de la Double Aiguille, deux mamelons au soleil (nous en gravirons un). Nous découvrons (ou redécouvrons) la beauté des paysages nommés par notre guide : Tête Rouge, Taoumé, Garlaban...tout en cheminant vers le Col de l'Amandier.

Une battue est en cours vers la Plaine de la Grosse, nous nous en éloignons pour aller voir le puits de Boude à la Rimade. Retour au Col de l'Amandier, et encore un effort pour franchir le Pas du Figuier. Sentier étroit, végétation dense, quelques pins couverts de nids de chenilles processionnaires et enfin de belles dalles pour le pique-nique entre la Plaine de Cheylan et le Vallon de Font Rouge.

Ciel lumineux, calme juste troublé par le passage d'autres randonneurs, quelques vélos et un coup de fusil... Descente vers la Source du Chien (chère à Christian Praxède) dans le vallon de l'Escaouprés, là il faut être prudent pour ne pas glisser. Il y a un peu d'eau derrière le barrage de la source; Jean-Marie et Bernadette nous montrent la dalle des gravures (6 m x 3 m de large) avec quatre dessins : l'ostensoir, la rosace, les ciseaux et une signature. Une belle montée vers le Pas de Menoum avec un arrêt proposé par Josette, à la Grotte de l'Etoile (une source y jaillit le lendemain d'un jour de pluie).

Puis nous arrivons à la Baume du Berger avec une construction en pierres sèches qui abrite une crèche; à côté un abri sous roche, décoré de gravures d'anciens bergers, puis le Seuil des Bartavelles et nous nous dirigeons vers le Col de Canteperdrix. Retour des chasseurs, Gérard et Josiane ont bien essayé de les solliciter pour un retour en voiture ...mais en vain. Petite montée puis descente technique pour arriver derrière la Mine de bauxite, puis notre parking où les chasseurs préparent un barbecue (ils ne sont donc pas rentrés bredouilles ?)

(NB de Bernadette : Espigaou = petit épi en provençal, en français «espillet d'avoine folle». Sec il est très dangereux pour le pelage et oreilles des animaux)

 

Claudie A.

Animatrices : Bernadette et Josette. Merci de nous avoir «stimulés» comme une piqûre d'espigaou ! finalement le dénivelé était un peu supérieur (souvent difficile à évaluer) à celui annoncé mais sommes tout de même fiers de l'avoir fait !

Photos : Claudie A.

Au départ de la randonnée...
Au départ de la randonnée...
Au départ de la randonnée...
Au départ de la randonnée...
Au départ de la randonnée...
Au départ de la randonnée...
Au départ de la randonnée...

Au départ de la randonnée...

le Puits de Boudele Puits de Boude
le Puits de Boude

le Puits de Boude

2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
2023-01-26 L'Espigaou dans le Garlaban
Le retour par la mine de bauxiteLe retour par la mine de bauxite

Le retour par la mine de bauxite

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2023 7 22 /01 /janvier /2023 16:47

Après un départ du parking de la Font de Mai, le groupe de l'AMFRA composé d'une bonne quarantaine de randonneurs se dirigeait vers le chemin des Scolopendres pour atteindre finalement un petit musée à ciel ouvert.

Là, une cinquantaine de gravures réalisées sur calcaire par Louis Douard, un artiste de la région, sont exposées à longueur d'année pour la curiosité des randonneurs.

Le passage au col du Garlaban qui domine sous la croix du haut de ses 628 mètres, était propice à la pause déjeuner du groupe qui s'étalait au soleil, comme des lézards, le long de la paroi rocheuse.

S'ensuivait la descente par le Vallon des Piches pour passer à proximité de la grotte de Manon et atteindre ensuite le col d'Aubignane et enfin terminer cette boucle de 11 km avec 450 m environ de dénivelé, au royaume de Marcel Pagnol.

 

Christian G.

Animateurs : Gérard C., Monique N. et Michel C.

Photos : Christiane M., Raymonde C et André B.

Une végétation encore dense au démarrage du groupe.
Une végétation encore dense au démarrage du groupe.
Une végétation encore dense au démarrage du groupe.
Une végétation encore dense au démarrage du groupe.
Une végétation encore dense au démarrage du groupe.

Une végétation encore dense au démarrage du groupe.

Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...
Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...
Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...

Rassemblement des randonneurs à la croisée des chemins...

Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...
Tout est réuni pour le plaisir des yeux...

Tout est réuni pour le plaisir des yeux...

Les gravures du sculpteur aubagnais Louis Douard (clip vidéo)

Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...
Sur le chemin du retour, après le repas ...

Sur le chemin du retour, après le repas ...

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2023 3 11 /01 /janvier /2023 17:31
2023-01-05 : Côte bleue, Plage de Figuerolles et Calanque de la Vesse

Quelle belle surprise au départ de la randonnée, Annie était là......, 😀 et comme d'habitude avec le sourire. C'est avec un grand plaisir que nous avons retrouvé notre "accidentée" des calanques.

Première randonnée 2023, peut être un peu difficile car si le dénivelé 310m et la distance 9 km n'étaient pas très importants, certains passages techniques demandaient quelques acrobaties. Mais les 21 randonneurs ont pu passer même si dans certains cas, il fallait un peu pousser (....... le sac à dos bien sûr, je ne me serais pas permis un autre point de poussée) pour escalader les rochers.

Quelle santé ces douaniers !!! Car le parcours du matin, le sentier éponyme, était quand même relativement exigeant et escarpé et le faire plusieurs fois par semaine, bravo les gabelous. 

La côte bleue surtout cette 1ère partie très sauvage reste un enchantement depuis le Resquiadou jusqu'à la pointe de Figuerolles et le port de la Vesse en passant par la calanque de l'Establon et le Cap Ragnon, et surtout avec une journée comme nous avons eu pour un mois de janvier, 18°, un soleil magnifique qui rehaussait le bleu profond de la mer et parfois sa transparence que nous entrevoyons dans les petites calanques. Réchauffement climatique, vous dites ???

Après un repas et un repos bien mérité (arrosé comme il se doit) au port de la Vesse et bien sûr le bain à 15° de notre naïade habituelle (Monique, je ne donnerai pas de nom et ne parlerai pas du retour), nous avons repris le chemin du retour par le haut avec cette fois un seul passage technique et une petite montée de 150 m.

Le retour est par contre très agréable avec toujours une vue magnifique sur la mer, les îles du Frioul, Marseille et tous les massifs qui l'entourent (de Marseilleveyre à l'Etoile).

Un chemin sans difficulté et très bien entretenu, passage par le fort de Figuerolles, ses vestiges de la seconde guerre mondiale, et la route Pompidou dont je ne connaissais pas l'Histoire (pour les nuls comme moi : projet de création d'une grande station balnéaire 65 000h, encouragé par le Président de l'époque, heureusement avorté grâce aux habitants du Rove).

Une très belle randonnée dans un massif que je ne parcours pas vraiment, peuchère, je suis obligé de traverser tout Marseille et quitter mes belles calanques.

C'est vraiment un bel endroit que nous recommandons.

 

Michel C.

Photos : Michel C.

En longeant la côte bleue au départ de l'Estaque
En longeant la côte bleue au départ de l'Estaque
En longeant la côte bleue au départ de l'Estaque
En longeant la côte bleue au départ de l'Estaque

En longeant la côte bleue au départ de l'Estaque

Un autre photographe  !!!!

Un autre photographe !!!!

On dirait bien un passage technique (......rappelle-toi Maguy)
On dirait bien un passage technique (......rappelle-toi Maguy)
On dirait bien un passage technique (......rappelle-toi Maguy)

On dirait bien un passage technique (......rappelle-toi Maguy)

La plage de Figuerolles, le port de la Vesse........ et notre naïade
La plage de Figuerolles, le port de la Vesse........ et notre naïade
La plage de Figuerolles, le port de la Vesse........ et notre naïade
La plage de Figuerolles, le port de la Vesse........ et notre naïade

La plage de Figuerolles, le port de la Vesse........ et notre naïade

Le groupe des 21 sur le chemin du retourLe groupe des 21 sur le chemin du retour
Le groupe des 21 sur le chemin du retour
Le groupe des 21 sur le chemin du retourLe groupe des 21 sur le chemin du retour

Le groupe des 21 sur le chemin du retour

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2023 1 09 /01 /janvier /2023 21:29

 

Randonnée 1G sur les crêtes de Luminy avec 34 participants.

Une agréable journée avec un super beau temps en ce début d'année 2023 !

Encadrée par les trois animateurs de service, Christian P., Monique L. et notre dévouée Martine accompagnée par un animateur en puissance, nous avons pu profiter de magnifiques points de vue avec au passage de jolies fleurs sélectionnées par notre "photographe de service" Christiane Fernandez.

Et malgré un parcours assez long sur le GR 51 ou 98 (chemin vert), nous avons trouvé un chouette endroit pour casser la croûte (avec le sourire) !

Randonnée à refaire selon l’avis général !

 

Monique L.

Un dernier regard sur Marseille...
Un dernier regard sur Marseille...
Un dernier regard sur Marseille...
Un dernier regard sur Marseille...
Un dernier regard sur Marseille...
Un dernier regard sur Marseille...

Un dernier regard sur Marseille...

Flore de nos Calanques
Flore de nos Calanques
Flore de nos Calanques
Flore de nos Calanques
Flore de nos Calanques

Flore de nos Calanques

En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...
En route vers les Crêtes...

En route vers les Crêtes...

La pause repas, un moment de convivialité avec un panorama de rêve.
La pause repas, un moment de convivialité avec un panorama de rêve.
La pause repas, un moment de convivialité avec un panorama de rêve.
La pause repas, un moment de convivialité avec un panorama de rêve.

La pause repas, un moment de convivialité avec un panorama de rêve.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2023 7 01 /01 /janvier /2023 01:00
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2022 7 04 /12 /décembre /2022 18:06
2022-12-02 Rencontre Interclubs en Amont du Séjour Neige 2023

Journée de rencontre à occasion d'une randonnée pédestre dans les collines d'Allauch entre l'AMFRA, organisatrice d'un séjour hiver à la neige et le club RSSC de Beaumont dont les membres présents se joindront à nous pour skier ou randonner en raquettes.

Ce vendredi, nous étions donc une quinzaine à parcourir à partir d'Allauch, une boucle passant par le Vallon de l'Amandier pour atteindre le col du même nom où le groupe s'arrêtait pour déjeuner sous un rayon de soleil.

Après quelques informations du président sur les modalités du séjour, le groupe qui s'était un peu resserré autour du limoncello et autres nectars (un point commun des deux clubs), pouvait reprendre sa route sous la houlette de Josette.

De retour aux voitures, chacun(e) pouvait apprécier cette belle journée conviviale qui nous a permis de faire amplement connaissance avant notre prochaine rencontre sportive au Monêtier-les-Bains.

 

Christian G.

2022-12-02 Rencontre Interclubs en Amont du Séjour Neige 2023
Dans le Vallon de l'Amandier...
Dans le Vallon de l'Amandier...
Dans le Vallon de l'Amandier...
Dans le Vallon de l'Amandier...

Dans le Vallon de l'Amandier...

Au retour de la randonnée, la mine de bauxite.
Au retour de la randonnée, la mine de bauxite.
Au retour de la randonnée, la mine de bauxite.
Au retour de la randonnée, la mine de bauxite.
Au retour de la randonnée, la mine de bauxite.

Au retour de la randonnée, la mine de bauxite.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2022 6 03 /12 /décembre /2022 22:04
2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland

Jeudi 1er décembre (trottoirs secs sans pluie), nous étions 15 à monter par le fameux passage secret de la Grotte Rolland jusqu’au Col de la Selle (275 m) pour le repas.

Nous avons fait le retour en passant par la Grotte Rolland, pour une arrivée au parking avant la pluie, qui nous a surpris dans les voitures.

 

Christian P.

Photos : Mania

2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland
2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland
2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland
2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland
2022-12-01 Vers le Passage Secret de la Grotte Rolland
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2022 6 26 /11 /novembre /2022 16:56
Le port des Tamaris

Le port des Tamaris

Quel beau temps !! Après avoir loué nos vélos chez un homme charmant, nous voilà partis gaiement : 3 vélos musculaires : Josette, Michèle et Jean Gabriel, et 7 VAE. Cyril Galizot nous accompagne jusqu’après le repas. 
 
Nous longeons la côte depuis Sausset-les-Pins. La mer est magnifique, il fait frais. Qu’on est bien!! 
 
Passage à la Couronne sur la piste cyclable puis direction Carro, très joli petit port. Les marchands de poisson sont là mais pas le temps d’acheter la bouillabaisse ! On continue par un sentier longe-côte que nous avons parcouru à pied dans l’autre sens au cours d’une rando précédente. On déboule à la pointe de Bonnieu, sous les cheminées de la centrale électrique. Plages de Bonnieu et des Laurons et on contourne les affreuses cheminées vers le port de Ponteau. 
 
On déjeune sur les rochers au bord de mer, les pieds dans l’eau ou… presque, dans la calanque des Rénaïres. On est très tenté à l’idée de prendre un bain mais même Josette renonce. Elle est très fraîche ! Le soleil nous réchauffe, le vin de noix, le gâteau de Josette et le génépi de Pierre aussi. 
 
On part vers Saint Pierre. Là, une jolie route, la préférée de Robert, serpente à travers les vignes. Pas de voiture, c’est calme et très plat. Ensuite village de Saint Julien-les Martigues et on rejoint à nouveau le Grand Vallat. Petite visite à la Calanque de Boumandariel, deux pêcheurs mais pas de baigneurs.
Retour à Sausset-les-Pins par la piste cyclable. 
 
Les VAE étaient très utiles vu le nombre et la longueur des côtes que nous avons eu à gravir. Notamment une longue grimpette dans des caillasses qui nous ont cassé les jambes. 
 
On a roulé sur des pistes cyclables, des toutes petites routes et des routes normales mais avec peu de trafic. 
 
Bonne surprise : le loueur nous accorde une jolie ristourne. Franchement, il mérite de travailler. 
Merci aux accompagnateurs et à tous pour notre belle humeur. 
On se quitte contents en se disant : "à bèn lèu et longo mai !"
 
Geneviève G.
 
Photos : Geneviève G et Christian G.
 
NDLR : Geneviève que je remercie pour les comptes rendus que je lui demande de faire, maîtrise très bien le provençal mais pour les non-initiés, je traduis : "à bientôt et que ça dure !".
 
Passage au port de Carro
Passage au port de Carro
Passage au port de Carro
Passage au port de Carro
Passage au port de Carro

Passage au port de Carro

Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons
Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons
Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons
Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons
Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons
Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons
Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons

Après la route, la piste aménagée pour les piétons et les cyclistes le long de la côte jusqu'à la plage des Laurons

Pique-nique à la calanque des Renaïres

Pique-nique à la calanque des Renaïres

 

Les cyclistes de l'AMFRA en image (clic) ...

La Calanque de Boumandariel et son ancienne carrière, au retour, à l'approche de Sausset-les-Pins
La Calanque de Boumandariel et son ancienne carrière, au retour, à l'approche de Sausset-les-Pins
La Calanque de Boumandariel et son ancienne carrière, au retour, à l'approche de Sausset-les-Pins

La Calanque de Boumandariel et son ancienne carrière, au retour, à l'approche de Sausset-les-Pins

Partager cet article
Repost0